19 juillet 2016

Devenir adulte !

Bonjour à tous ! J'espère que vous allez bien avec ces chaleurs caniculaires ! Ce n'est pas facile pour moi d'écrire un article, je n'en ai plus l'habitude. Et oui, vous l'avez sûrement remarqué, je n'ai pas été très présente ces derniers temps (cette dernière année pour être exacte). Beaucoup le savent : en juin 2015, je décrochais le Graal : le concours de professeur des écoles. Et oui, après un premier échec, j'ai réussi ce fameux concours (ainsi que mon Master 2 s'il vous plait !). Le mois qui a suivi a été très intense : trouver tous les documents demandés, assister à diverses réunions... Des choses barbares mais qui passent sans problème quand on sait qu'on va enfin réaliser son rêve !
Quand on est professeur des écoles, on peut enseigner à des élèves de la Petite Section au CM2. C'est donc un métier très vaste et qui ne demande pas toujours les mêmes qualités ! Le 13 juillet 2015, j'ai appris ma classe : 28 Petite Section... Vous n'imaginez pas mon état : je ne voulais absolument pas de maternelle et encore moins des PS. Mais bon, j'étais affectée à une école à 10 minutes de chez moi (après avoir été durant 5 ans à une université à 1h30 !) et j'allais enfin faire le métier de mes rêves ! Jusqu'à la rentrée, j'ai beaucoup travaillé. Et oui, contrairement à ce que beaucoup pense, une classe ne se prépare pas toute seule. Et même si nous avons 2 mois de vacances scolaires, nous ne passons pas ces 2 mois à nous tourner les pouces. Surtout quand on débute ! On veut tout préparer, tout maîtriser, être sûr que rien ne puisse mal se passer (et dès le jour de la rentrée, on se rend compte que l'école est à des milliers de kilomètres de ce qu'on nous enseigne dans notre formation !).


Vous comprenez donc un peu plus mon absence ! Rentrez dans la vie active, "devenir adulte" comme je dis, ce n'est pas de tout repos. La semaine, on a notre classe à tenir ; le week-end, on doit préparer la semaine à venir. Mais bon, quand on aime, on ne compte pas <3 Bon, faut aussi savoir se garder du temps pour soi, sinon on ne tient pas. Et je suis plutôt contente de l'organisation que j'ai eue. Je n'ai pas eu l'impression d'être submergée par le travail et j'ai aimé mon année du début à la fin ! En plus, pour ceux qui ne le savent pas, la première année, nous sommes régulièrement visités par des tuteurs qui viennent juger de notre capacité à enseigner. C'est difficile, surtout quand on débute, de voir des personnes venir déjà valider ou non notre façon de faire. Il faut le temps d'apprendre, comme dans tout métier ; mais ça, certains tuteurs ne le comprennent pas... Pour ma part, j'ai eu la chance d'avoir une tutrice en or et donc de valider mon année avec un excellent rapport (ouais ouais, je me la pète, mais je crois que j'ai le droit :p). Et donc voilà : je suis officiellement professeur des écoles titulaire. Je n'ai encore aucune idée de où je serai l'année prochaine (bah oui, en plus d'être un métier difficile, on ne te dit pas toujours où tu es l'année suivante) : je ne le saurai que le 31 août, sachant que la rentrée est le 1er septembre... Sympa quand on débute non ? Nous ne sommes pas du tout mis en difficulté dès le début de notre carrière...


Et mon blog dans tout ça ? L'envie d'écrire était toujours présente. Mais mon temps libre était consacré à préparer ma classe ou à me reposer. Oh oui, me reposer ! Parce que 28 monstres de 3 ans, ce n'est pas facile haha Quand je rentrais le soir, je me posais que mon canapé et je dormais xD Ils m'en ont fait voir de toutes les couleurs, ils ont très souvent poussé les limites à leur maximum, mais qu'est-ce que je les ai adoré. Les quitter et savoir que je ne les reverrais peut-être jamais m'a vraiment rendu très triste. C'est qu'on s'y attache à ces morveux :p

Donc voilà, vous savez tout ! Je suis devenue une vraie adulte, qui a terminé ses études et qui travaille maintenant. Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve (où est-ce que l'Education Nationale va m'envoyer... Car comme elle l'a si bien dit : "Bah, on vous appellera quand on aura besoin de vous" (quoi ? on est que des pions ?). Mais j'espère pouvoir revenir plus régulièrement sur le blog car il m'a manqué et vous m'avez manqué aussi !

6 commentaires:

  1. Félicitations pour ce beau parcours jusque ce premier poste !! C'est super que tu aies atteint ton but et surtout le métier de tes rêves ! :) Moi cette année j'ai été ATSEM dans une classe de Ps/Ms et j'ai pris beaucoup de plaisir à gérer mes 28 crapules !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Et bravo à toi aussi d'avoir été ATSEM ! Ce n'est pas toujours simple (mon ATSEM en a parfois fait les frais haha) ^^

      Supprimer
  2. Félicitation à toi et bonne continuation dans ta carrière (et ton blog si tu trouves un peu de temps et surtout du temps pour lire aussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! J'essaye de rattraper mon retard durant ces vacances, mais dur dur, j'ai acheté trop de livres et ma PAL est immense haha

      Supprimer
  3. Bravo pour tout :D tant mieux si ça te plait, c'est ce qui compte, même si c'est vrai que c'est cool si tu reviens sur la blogo :p et tu m'as bien fait rire avec ton récit ^^ dur, de savoir la veille pour le lendemain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci =D J'espère être plus active (en tous les cas, j'ai déjà des articles de prêts, j'aurai plus qu'à les peaufiner ^^). Hé oui, c'est la réalité du métier... Si je peux aussi faire comprendre aux gens que notre métier, ce n'est pas juste de faire joujou avec des enfants et d'être en vacances, je serai heureuse =D

      Supprimer